Droit européen et enjeux politiques : le cas des brevets biotechnologiques