Le jardin des Parva naturalia: les plantes chez Aristote et après lui