Une lettre des prêtres-ouvriers aux Pères du Concile