Les auto-noms, ou l’onomastique au temps de l’automobile