Du m(p)atrimoine alpin au m(p)atri- moine humain : ou du microcosme des contes pour enfants en gallo- romanS d’outre-monts au macro- cosme de l’hémisphère nord