Redéfinir la mort. Entre nécessités pratiques et discours éthiques